Le refuge Neptunea au bord du Lac de Bordeaux - (c) Bordeaux Métropole

Neptunea

Lac de Bordeaux, Bruges

Conception : Mrzyk & Moriceau, 2017
Réalisation : Zébra3/Buy-Sellf

Neptunea

Mrzyk & Moriceau ont dessiné une œuvre aux allures de gastéropode géant. Dans l’imaginaire, le coquillage connecte deux mondes : la coque opaque de l’animal suggère une vie au-delà du regard, le rapport ambigu entre une coque solide, protectrice, exposée, et une masse molle, flexible, vulnérable, intime. Inspiré de la grande famille des Neptunea, le petit habitacle imaginé par les deux artistes dresse ses parois diaphanes dans un élan spiralé aux courbes douces, qui évoquent par analogie d’autres formes, de la glace à l’italienne aux nuages cycloniques ou aux bras des galaxies. Dans la nature, il n’y a pas d’angles droits.

Cette maison-coquillage s’inscrit aussi dans le sillage d’architectures non-fonctionnalistes qui prônent un habitat fluide, et recrée le lien avec le ventre maternel, la coquille protectrice, le nid. Elle rappelle d’autres architectures sculptures de constructeurs utopiques tels Pierre Szekely, Jean-Louis Chanéac, Antti Lovag ou Pascal & Claude Haüsermann. Ces derniers, précurseurs de la maison coque, ont conçu les plans de la Maison Unal, qui inspira directement Annette Tison et Talus Taylor pour la demeure des Barbapapa. Neptunea doit beaucoup à ces « maisons bulles » aux formes organiques, ce que l’on nomme parfois la Blob architecture.
Posée en équilibre sur le bord d’un plan d’eau, l’œuvre semble également tout droit sortie de son biotope originel. Néanmoins, par son échelle surnaturelle, cette apparition opère un basculement propre à l’univers des contes ou de la science-fiction. Logis magique, l’œuvre nous entraîne à la rencontre d’un monde où les normes vacillent — une maison fantasmatique où le flux de notre sang bat sans doute très différemment quand on y tend l’oreille.

 

Ouverture du 1er mars au 30 novembre 2018

➔   Accès : Tram C station Les Aubiers puis 10 min à pied ou bus 15 arrêt Centre de voile
➔   Le Refuge est sommaire et ne dispose ni d’eau, ni d’électricité, ni de chauffage (consultez la rubrique Préparer mon séjour)
➔   Commodités : toilettes sèches
➔   Capacité : 6 personnes (3 couchages en bas, 3 à l’étage)
➔   Gratuit selon conditions de réservation – Pas de chèque de caution.
➔   Possibilité d’itinérance sur plusieurs Refuges

 

Voir le plan en plein écran

Le Tronc Creux    Les Guetteurs    La Belle étoile   Le Nuage   La Nuit Américaine    Le prisme      La Vouivre    Le Haut perché

Les pré-réservations ouvrent en début de mois, selon un calendrier fixé annuellement, à partir de 13h30, pour le mois suivant.

Sélectionnez une date dans le calendrier :

Calendar is loading...
- Disponible
10
- Réservé
10
- En attente
10
- Fermé

? Besoin d'aide ?


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Bordeaux Métropole pour la gestion des Refuges périurbains.

Elles sont conservées pendant 1 an et sont destinées à la Direction de la Communication et à la Mission Rayonnement et Equipements Métropolitains.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :
Bordeaux Métropole
Direction de la Communication
Esplanade Charles-de-Gaulle
33045 Bordeaux Cedex
Tél. 05 56 99 84 84
contact.cnil@bordeaux-metropole.fr

Nous vous informons de l’existence de la liste d'opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire à cette adresse : conso.bloctel.fr